L’Afrique du Sud possède l’économie et le secteur financier les plus sophistiqués du continent, et ses citoyens sont intéressés de plus en plus à l’idée d’investir et de négocier des cryptomonnaies. Les gens sont de plus en plus intéressés par l’investissement et le commerce des cryptomonnaies. De plus, ils vont maintenant avoir leur premier guichet bitcoin fonctionnel, après le Zimbabwe et Djibouti.

Le MyBroadband 2018 Cryptocurrency Survey montre que les Sud-Africains qui n’ont jamais eu de crypto-monnaie envisagent d’investir dans des crypto-monnaies en les achetant directement ou en s’impliquant dans des entreprises connexes telles que le mining.

« Près de 50% des répondants à l’enquête qui ne possèdent pas ou n’ont jamais possédé de crypto-monnaie ont déclaré qu’ils envisageaient d’investir dans un aspect de la crypto-monnaie ou de cryptage en 2018 », a rapporté vendredi le site d’information et de recherche MyBroadband.

Plusieurs autres Sud-Africains avertis qui ont répondu à l’enquête ont déclaré qu’ils envisageaient toujours d’acheter des jetons bien qu’ils n’aient jamais été investis dans la région.

Parrallèlement, l’Afrique du Sud vient d’installer son premier ATM Bitcoin . Le projet est réalisé par Northwood Spar, son directeur général, George Neophytou, a précisé que pour lui, le meilleur moment était maintenant.

L’Afrique du Sud est également en train de se développer en matière de commerce numérique et d’innovation. La plate-forme de trading cryptocurrencies Golix.com du Zimbabwe a annoncé qu’elle allait ouvrir un nouveau bureau en Afrique du Sud.

Neophytou a dit:

« Tout est terriblement excitant. Cela enlèvera beaucoup de frustration à l’achat et à la vente de crypto-monnaie et, espérons-le, aidera à rendre les crypto-monnaies plus courantes. « 

L’Afrique du Sud, premier intérêt mondial de recherche sur le bitcoin !

 

afrique_du_sud_trends

Il y a un élément à soulever, l’Afrique du Sud a très souvent été la première en terme de recerche google dans le monde avec le mot  » bitcoin « , redéssinant l’intérêt de la population pour la crypto-monnaie.

Les rapports ci-dessus indiquent que le commerce de crypto-monnaie est en croissance en Afrique du Sud, avec des restaurants et des entreprises acceptant déjà des monnaies virtuelles pour des paiements. D’autres pays africains comme le Zimbabwe ont évité de reconnaître le commerce du bitcoin malgré les monnaies virtuelles qui aident de plus en plus à combler les pénuries de liquidités et de devises pour les transactions internationales.

Rédigé par Jahk

Passionné de Crypto Monnaie & d'informatique, j'ai décidé de me lancer dans une belle aventure : façonner un environnement sain pour rassembler et diffuser les meilleures informations possibles.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.