Sur un marché financier, la seule loi qui fait foi est l’offre et la demande. Certains investisseurs veulent acheter l’actif, d’autres cherchent à le vendre – pour réaliser un bénéfice par exemple. Le prix de l’actif est UNIQUEMENT fixé par l’équilibre entre les acheteurs et les vendeurs, qui se « mettent d’accord » sur un prix d’échange.
L’évolution de ce prix au cours du temps est alors représentée sous forme graphique.

L’analyse technique est une méthode de décision boursière, basée sur ces graphiques. En d’autres termes, en analysant le passé, on pourrait deviner le futur… Sorcellerie ? Chamanisme ? Pas du tout! En réalité, il ne s’agit que de psychologie : la psychologie des marchés.

On utilise ainsi des graphiques en analyse technique, car c’est la meilleure façon de visualiser l’historique des données (= le passé). En observant cet historique des prix, on va essayer de trouver des opportunités, d’achat ou de vente.

De manière synthétique, l’analyse technique:

  • permet de déterminer des probabilités d’évolution du cours (à la hausse, à la baisse) – sans pour autant avoir un caractère prédictif à 100 % de certitude ;
  • permet d’évaluer le cycle de vie d’un actif et de juger si une opportunité se présente sur cet actif ;
  • donne des indices sur le comportement des investisseurs et sur la psychologie générale du marché de l’actif.

Je vais essayer de vous faire découvrir, étapes par étapes, comment fonctionne l’analyse technique, quel est son but, comment elle fonctionne, quelles sont ses limites… et le tout, avec un langage qui, je l’espère, sera compréhensible par tous.

Commençons tout de suite avec la représentation graphique du cours des prix : comment lire un « chart » ?

Le graphiques en barres

Ce type de graphique est un des plus utilisés en analyse technique. Il permet d’afficher plusieurs données de cours :

  • le cours d’ouverture,
  • le plus haut de la séance,
  • le plus bas de la séance,
  • le cours de clôture.

La volatilité du marché se perçoit ainsi très facilement. Plus l’ampleur de la barre est importante, plus la différence entre le cours le plus haut et le cours le plus bas de la séance a été importante.

graphique-barre-barcharts

Le cours de clôture est représenté par le petit trait horizontal sur la droite de la barre, le cours d’ouverture étant représenté à gauche suivant le même système.

Les Chandeliers Japonais (Bougies, ou Candlesticks)

Les informations sur le cours apportées par ce type de graphiques sont les mêmes que pour le graphiques en barres, mais présentées différemment. Chaque chandelier résume ainsi nos 4 informations :

  • La ligne verticale s’appelle l’ombre : elle définit l’étendue parcourue par les prix au cours d’une séance.
  • La partie la plus volumineuse s’appelle le corps : il définit l’écart entre le cours d’ouverture et le cours de clôture.

graphique-candlesticks-chandelier-japonais

graphique-bougie

Il existe d’autres formes de représentations graphiques, que nous n’aborderons pas ici, ces deux représentations étant les plus communément utilisées.

La représentation des volumes

Le volume reflète la force d’un actif : plus celle-ci est échangée, plus le volume de transactions sera important. C’est un des indicateurs les plus utiles (avec le prix notamment) pour faire du trading : en effet, la plupart des autres indicateurs sont basés sur des formules impliquant notamment le prix et le volume d’échanges. Par ailleurs, il est souvent considéré que plus le volume est élevé, moins le cours est susceptible d’être manipulé par des acteurs isolés, et donc plus l’analyse technique est fiable.

Le volume est représenté sur le graphe des cours par un histogramme, visible en bas du graphique. L’échelle est différente de celle des cours. Chaque barre de l’histogramme correspond au volume de transactions, déterminé sur une période de l’unité de temps choisie. Plus une barre est haute, plus les volumes de la séance ont été élevés. Cela permet de repérer très rapidement des pics de volume, qui indiquent souvent une impulsion peu ordinaire, notamment en réaction à certains événements particuliers (recommandation d’un analyste, news, etc..)

volumes

En analyse technique, il est très important de suivre les volumes, pour vérifier la cohérence avec les signaux d’achat ou de vente des graphiques. Les volumes indiquent en effet l’inertie de la tendance:

  • Une tendance haussière se développe avec des volumes qui progressent : c’est le signe d’une demande forte.
  • Des volumes plus faibles apportent le signal d’un désintérêt des acheteurs et d’une baisse de la force de la tendance.
  • Une rupture de tendance est ainsi généralement confirmée par la présence de forts volumes.
Cours Volume Tendance
Haussier + Hausse significative
Haussier Essoufflement
Baissier + Baisse significative
Baissier Consolidation / accumulation

Enfin, en conclusion de ce premier chapitre, je vous conseille notamment l’utilisation de Tradingview pour l’étude de vos graphiques. Ce site introduit une interface claire, lisible et facilement manipulable.

A vos graphiques !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.