G20 : déclaration officielle sur la crypto-monnaie

Au cours du week-end du 22 juillet, le 13e sommet du G20, composé de 19 pays et de l’Union européenne, s’est tenu à Buenos Aires, en Argentine.

Alors que le sommet, intitulé «Réunion des ministres des Finances et des gouverneurs des banques centrales», portait principalement sur «l’avenir du travail, les infrastructures pour le développement et un avenir alimentaire durable» – un certain nombre de pays participants se sont concentrés sur la réglementation des cryptomonnaies.

Comment créer votre propre crypto-monnaie !

Si vous n’êtes pas un expert en codage mais que vous avez été un observateur attentif de Bitcoin, Dogecoin et de toutes les autres cryptomonnaies, vous vous demandez peut-être s’il est possible de créer la vôtre.

En bref: oui. Mais il y a quelques points à considérer, avec quelques mises en gardes avant de commencer…

Afrique du Sud : 50% de la population envisagent d’investir dans des crypto-monnaies !

L’Afrique du Sud possède l’économie et le secteur financier les plus sophistiqués du continent, et ses citoyens sont intéressés de plus en plus à l’idée d’investir et de négocier des cryptomonnaies. Les gens sont de plus en plus intéressés par l’investissement et le commerce des cryptomonnaies. De plus, ils vont maintenant avoir leur premier guichet bitcoin fonctionnel, après le Zimbabwe et Djibouti.

Venezuela : l’inflation accélère l’adoption de la cryptomonnaie

Confrontés à la baisse rapide du pouvoir d’achat de leur monnaie, les Vénézuéliens n’ont pas d’autre choix que de trouver des solutions prêtes à l’emploi pour compenser les effets du taux d’inflation élevé de leur pays. L’un d’eux est de miser gros dans les cryptomonnaies pour les aider à préserver la valeur de leur richesse et, peut-être même, faire des profits.

Donner du pouvoir aux marchands grâce à la blockchain

La rumeur veut que le commerce de détail soit mort. Certains se réfèrent même à l’effondrement de l’industrie de la vente au détail traditionnelle. Avec la croissance du commerce électronique, il n’est pas surprenant que les détaillants et les commerçants aient du mal à s’adapter aux changements de l’industrie. Selon Survata, 96% de la population américaine achète actuellement en ligne, et ce nombre augmente rapidement dans le monde entier. Plus de 2,1 milliards de personnes devraient acheter en ligne d’ici 2021. Alors, qu’est-ce que cela signifie pour l’avenir de notre amis détaillant de quartier ?