Une ICO (Initial Coin Offering) est semblable dans son concept à une IPO (initial public offering) qui est un processus dans lequel les entreprises mobilisent des capitaux. Cependant, lors d’une ICO, les investisseurs ne reçoivent pas des parts d’entreprises mais des jetons (plus communément nommés tokens) qui utilisent la fameuse technologie Blockchain.

“Les ICO ont levé plus de 3,2 milliards de dollars en 2017, rivalisant avec les sommes versées aux start-up numériques sous forme d’investissements en capital-risque”

Les ICO peuvent offrir une source de financement pour des projets numériques sérieux qui, autrement, auraient du mal à voir le jour. À titre de comparaison, imaginez qu’au tout début de l’Internet, les noms de domaine aient été vendus pour financer le développement du réseau avec la promesse que leur valeur augmenterait à mesure que le trafic en ligne croîtrait.

Évolution des ICO

La première levée de fond en cryptomonnaie a eu lieu en 2013 pour le projet de Mastercoin. Ils avaient réussi à récolter plus de 500 000$. En 2014, MaidSafe réussit à récolter 7 millions de dollar en seulement 5 heures. À partir de ce moment, beaucoup de projet frauduleux ont vu le jour ce qui a ralenti le rythme des ICO au cours de l’année 2015. L’année suivante, des start-up très prometteuses prennent les ICO comme un excellent moyen de financer leur projet. C’est le retour de l’ICO Mania et The DAO réussit une levée de fond de 150 millions de $. Deux mois plus tard The DAO se fait hacker l’équivalent de 55 millions de $ ce qui ralentit légèrement les chiffres des prochaines ICO de l’année.

À ce jour, le record est détenu par Tezos blockchain avec près de 232 millions de $ récoltés en 13 jours.

Bref, des chiffres à faire tourner la tête.

En septembre 2017, l’ICO Mania se calme drastiquement, le gouvernement chinois annonce bannir les ICO de son pays.

Pour contrer cela des entreprises comme STOX font appel à des célébrités comme le très célèbre Floyd Mayweather pour continuer à attirer de jeunes investisseurs.

La grande mise à l’épreuve des autorités de régulation aura lieu lorsque la bulle des ICO éclatera, ce qui arrivera sûrement, et que les investisseurs perdront de l’argent. Si le retour de flamme est trop brutal, les ICO et les entreprises qu’elles financent risquent de tomber en disgrâce pour les années à venir. Beaucoup d’ICO actuelles semblent ridicules, et certaines sont des escroqueries. La plupart des projets qu’elles financent capoteront. Mais ils portent peut-être le germe d’un avenir numérique qui ne serait plus dominé par quelques géants du web.

*********************************

N’hésitez pas à rejoindre notre communauté

alt
Web Site : https://cryptoconfiance.com/

alt
Discord : https://discord.gg/DG6BcQt

alt
Steemit : https://steemit.com/@cryptoconfiance

alt
Airdrop List : http://bit.ly/2zzeka6

Rédigé par Jahk

Passionné de Crypto Monnaie & d'informatique, j'ai décidé de me lancer dans une belle aventure : façonner un environnement sain pour rassembler et diffuser les meilleures informations possibles.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.